Les céréales ukrainiennes vont-elles vraiment vers les pays de l’UE, et non aux pays pauvres, comme l’affirme Poutine ?

Posted on

Kiev a réfuté cette affirmation. Selon des données obtenues par l’AFP, les pays européens représentent 36% du total de livraisons de céréales ukrainiennes, et les pays africains 17%.

Le président russe Vladimir Poutine a affirmé mercredi 7 septembre que les exportations de céréales ukrainiennes allaient majoritairement vers les pays européens et non pas vers les pays pauvres, ce qui crée selon lui un risque de «catastrophe humanitaire». Des affirmations pas totalement confirmées par les chiffres fournis à l’AFP par le centre de coordination en Turquie, selon lesquels 36% seulement des céréales ukrainiennes sont allées à des pays de l’Union européenne.

«Presque toutes les céréales exportées d’Ukraine sont envoyées non pas aux pays en développement et aux pays les plus pauvres, mais aux pays de l’Union européenne», a affirmé Vladimir Poutine au cours d’un forum économique à Vladivostok (Extrême-Orient russe). «Ce que nous observons est une tromperie (…), une attitude grossière et imprudente envers ces partenaires pour qui tout cela était censé être fait», a-t-il enchaîné devant de nombreux responsables économiques et politiques asiatiques.

À VOIR AUSSI – Sanctions occidentales: Il est «impossible d’isoler la Russie», prévient Vladimir Poutine

Le président russe a dénoncé une attitude «colonialiste» de la part des pays occidentaux, notamment de l’UE, qui pensent d’abord à leurs «propres intérêts». «Ils s’en fichent !», a-t-il lâché. «Regardez le compte : 80 navires, et deux seulement vers les pays en développement», soit «3% uniquement», a affirmé Vladimir Poutine dans son discours. «Cela pourrait mener à une catastrophe humanitaire sans précédent», a-t-il alerté dans un discours de plus d’une demi-heure. «Peut-être devrions-nous réfléchir à la façon de limiter les exportations de céréales et d’autres produits alimentaires par cette voie ?». «Je vais consulter le président turc (Recep Tayyip) Erdogan», qui a parrainé un accord à Istanbul permettant l’exportation des céréales ukrainiennes, a-t-il ajouté.

À lire aussiGuerre en Ukraine: faut-il arrêter la centrale nucléaire de Zaporijjia?

«Mensonges des Russes»

L’Ukraine a réfuté mercredi ces accusations, rétorquant que les deux tiers des livraisons partaient vers des pays d’Afrique et d’Asie. «Les deux tiers des navires envoyés sont dirigés vers l’Asie, l’Afrique et le Moyen-Orient», a assuré le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kouleba, insistant sur le fait que ces exportations de Kiev avaient «eu un effet positif sur la réduction des prix» alimentaires. «Les mensonges des Russes sur l’envoi des céréales ukrainiennes uniquement en Europe ne correspondent tout simplement pas à la réalité», a-t-il affirmé.

Il a cité la Chine, l’Égypte, l’Iran, l’Inde ou encore la Somalie et la Libye parmi les pays ayant, selon lui, reçu des cargaisons de céréales ukrainiennes. «La seule raison de l’aggravation de la crise alimentaire mondiale cette année était et reste la guerre brutale déclenchée par la Russie, qui a bloqué les ports maritimes ukrainiens et détruit délibérément les infrastructures et la logistique agricoles», a ajouté le ministre.

À lire aussiVladimir Poutine veut renforcer sa puissance militaire en Asie-Pacifique

Selon les données communiquées mercredi à l’AFP par le Centre de coordination conjointe (CCC) d’Istanbul, chargé de superviser cet accord, 100 navires ont quitté depuis début août les ports ukrainiens d’Odessa, de Tchornomorsk et de Pivdenny, transportant à leur bord 2.334.310 tonnes de céréales et autres produits agricoles. Les principaux pays destinataires de ces livraisons ont été la Turquie (20%), l’Espagne (15%), l’Égypte (10%), la Chine (7%) et l’Italie (7%). Les pays européens représentent 36% du total et les pays africains 17%. «30% des cargos sont allés vers des pays à faibles revenus ou à revenus intermédiaires inférieurs», assure le CCC. Une partie importante des céréales livrées à la Turquie est toutefois réexportée, notamment vers le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, soulignent des analystes.

Une responsable du gouvernement américain a qualifié sous couvert d’anonymat les affirmations du président Poutine de fausses et précisé que certaines céréales étaient transportées en Europe pour y être transformées avant d’être envoyées vers des nations pauvres. Les déclarations de Vladimir Poutine interviennent à un moment où les inquiétudes persistent sur la sécurité alimentaire mondiale qui a été impactée par les retombées du conflit en Ukraine. L’accord d’Istanbul a permis la reprise des exportations de céréales ukrainiennes, mais la Russie se plaint depuis plusieurs semaines d’entraves à ses propres exportations alimentaires à cause des sanctions occidentales.

Jasaseosmm.com Smm Panel is the best and cheapest smm reseller panel Buy Facebook Verification for instant Instagram likes and followers, Buy Verification Badge, Youtube views and subscribers, TikTok followers, telegram services, and many other smm services. telegram, and many other smm services